Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2015

Gaz à effet de serre

 

La vapeur d'eau est le gaz à effet de serre le plus courant. Toutefois, trois autres gaz ont une importance particulière pour les changements climatiques, car ils sont souvent produits par les activités humaines :

 

Le dioxyde de carbone (CO2) est relâché dans l'atmosphère par des processus naturels de la vie des végétaux et des animaux ainsi que par les activités humaines, principalement la combustion des combustibles fossiles et d'autres matériaux. Il est le principal responsable des changements climatiques et représente près des deux tiers des gaz à effet de serre produits par les activités humaines. La photosynthèse, le processus par lequel les plantes absorbent le CO2, permet d'éliminer le CO2 de l'atmosphère.

 

 

 

 

Le méthane (CH4) n'est pas aussi abondant que le CO2, mais est un gaz à effet de serre qui retient 21 fois plus efficacement la chaleur. Il est produit lorsqu'on brûle de la végétation ou lorsque celle-ci est digérée ou qu'elle pourrit dans un environnement sans oxygène, par exemple les sites d'enfouissement. Les marécages, les rizières, les processus digestifs des animaux et les déchets en décomposition constituent les plus importantes sources de CH4 dans notre atmosphère.

 

L'oxyde nitreux (N2O) est un élément naturel qui fait partie de l'environnement, mais dont les quantités augmentent en raison de l'activité humaine. L'oxyde nitreux est le plus souvent relâché lorsque des engrais chimiques et du fumier sont utilisés en agriculture.

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.